Pendant la morphogenèse du cœur fœtal, la formation d’une paroi ventriculaire éfficace nécessite une compaction coordonnée de la zone trabéculaire interne et une croissance de la couche externe du myocarde. Un arrêt de développement des trabécules est impliqué dans la pathogenèse de l’hypertrabéculation associée à la non-compaction du ventricule gauche. Cependant, il existe encore beaucoup d’incertitudes chez les cliniciens concernant la physiopathologie de cette cardiomyopathie, y compris ses caractéristiques cliniques, son pronostic, sa classification et même la définition de l’hypertrabéculation. En particulier, la distinction entre les sous-types pathologiques et non pathologiques de non-compaction du ventricule gauche est actuellement un problème majeur.

Dans cette étude, nous montrons que la délétion du gène codant le facteur de transcription Nkx2-5 à des étapes critiques du développement des trabécules récapitule les caractéristiques pathologiques de l’hypertrabéculation, fournissant ainsi le premier modèle de non-compaction du ventricule gauche chez la souris adulte. Nous démontrons qu’une trabéculation excessive due à une défaillance de compaction des trabécules pendant le développement du fœtus est associée à une hypoplasie des fibres de Purkinje et à une fibrose sous-endocardique. Des études fonctionnelles longitudinales révèlent que ces souris présentent tous les signes cliniques d’une cardiomyopathie symptomatique de non-compaction du ventricule gauche, comme les défauts de conduction, les défauts de déformation et l’insuffisance cardiaque progressive.

Nos résultats, y compris l’analyse transcriptomique, suggèrent que les caractéristiques pathologiques de la non-compaction du ventricule gauche sont principalement des défauts de développement. Cette étude clarifie l’origine des signes pathologiques associés à la LVNC et peut fournir des informations utiles aux cliniciens concernant l’étiologie de cette rare cardiomyopathie..

 Kelly-publication2018

En savoir plus :