Au cours du processus de neurogenèse adulte, les cellules souches neurales situées le long des ventricules latéraux du cerveau antérieur génèrent différents sous-types d’interneurones pour le bulbe olfactif. L’identité et les propriétés des neurones que ces cellules souches produisent dépendent de leur position relative dans la paroi ventriculaire.

À la recherche des déterminants et des voies moléculaires qui contrôlent cette régionalisation des cellules souches, Nathalie Coré a découvert que le facteur de transcription Vax1 contrôle la production de deux sous-types de neurones spécifiques. Premièrement, il est directement nécessaire de générer des interneurones exprimant la Calbindine (CB+), qui sont produits à partir des cellules souches ventrales. Deuxièmement, il réprime la génération de neurones dopaminergiques (TH+) par les cellules souches dorsales voisines par l’inhibition de l’expression de Pax6.

De plus, avec l’aide de la chercheuse postdoctorale Andrea Erni, et en collaboration avec Andy Saurin de l’équipe Graba/Saurin de l’IBDM, elle a découvert que cette répression se produit probablement indirectement, via l’activation du microARN miR-7.

 

Core_et_al

 

Financement

Ce travail a été financé par le CNRS, l’AMU, l’ANR, la FRC et la FRM.

 

En savoir plus :

Coré N, Erni A, Hoffmann HM, Mellon PL, Saurin AJ, Béclin C, Cremer H. (2020)
Elife, doi: 10.7554/eLife.58215