Les projets Instituts Convergences visent à structurer des sites scientifiques pluridisciplinaires pour répondre à des enjeux majeurs, à la croisée des défis sociétaux et économiques et des questionnements de la communauté scientifique : http://www.agence-nationale-recherche.fr/institutsconvergences.

Pour l’appel à projet de la première vague, 36 projets ont été examinés par un jury international. Seuls 5 projets classés A+ par le jury ont été retenus, dont le projet CenTuri (Centre Turing des systèmes vivants) dirigé par Thomas Lecuit (équipe Architecture et Dynamique des Tissus) et porté par Aix-Marseille Université (AMU) en partenariat avec le CNRS et l’INSERM.

Le projet CenTuri a pour objectif d’explorer les systèmes vivants en étudiant les origines de leur complexité par une approche interdisciplinaire. Ce projet rassemble 48 groupes de recherche sur le Campus de Luminy d’AMU, en biologie, physique, informatique et mathématique, ainsi que de nombreuses plateformes. Il permettra le recrutement de plus de 120 personnes (Chercheurs, Ingénieurs, Doctorants, Post-Doc) sur la durée du contrat de 10 ans avec un budget estimé à 20 millions € co-financé par le plan d’investissement d’Avenir et la Fondation A*MIDEX Le projet soutiendra aussi la création d’une Graduate School comprenant Masters et PhD en Biologie, Physique et BioInformatique avec des liens interdisciplinaires (Physique-Biologie, Maths/Info-Biologie).

Les programmes de recherche et de formation mis en œuvre dans le cadre du projet CenTuri vise à attirer de nouveaux talents (chercheurs, étudiants et ingénieurs) et de donner au campus de Luminy une visibilité internationale dans le domaine des études interdisciplinaires des systèmes biologiques.

Plus d’informations sur le site web