L’équipe de Laurent KODJABACHIAN (Biologie des Épithéliums Ciliés, IBDM) et Pascal BARBRY (IPMC, Sophia-Antipolis) publient dans NATURE COMMUNICATIONS une étude sur le DEUTEROSOME, un organite énigmatique qui assure la synthèse massive de centrioles dans les cellules multiciliées (MCCs). Les MCCs arborent jusqu’à plusieurs centaines de cils vibratiles, qui émergent à partir de centrioles amarrés à la surface apicale pour générer des forces hydrodynamiques importantes pour la physiologie animale à travers l’évolution. Chez l’homme, les MCCs favorisent la clairance mucociliaire des voies respiratoires, la circulation du liquide céphalorachidien dans le système nerveux et le transport des gamètes dans les voies génitales. À la recherche de composants inconnus du deutérosome, les auteurs ont utilisé le séquençage sur cellules uniques pour caractériser le transcriptome des MCCs au stade de la synthèse centriolaire. Ils ont ensuite analysé la fonction de CDC20B (apparenté au régulateur du cycle cellulaire CDC20), qui n’avait jamais été étudié auparavant. Ils ont recueilli des preuves que chez le xénope et la souris, CDC20B s’associe aux deutérosomes pour aider au relargage des centrioles nouvellement synthétisés. Ces travaux révèlent que la synthèse des centrioles dans les MCCs chez les vertébrés implique l’adaptation entre les composants ancestraux de la machinerie de duplication des centrioles et des protéines apparues plus récemment, telles que CDC20B.

Fig Revinski et al IBDM website

A. Image prise au microscope confocal de l’épiderme embryonnaire cilié du xénope. Les cils sont colorés en vert et les jonctions cellulaires en blanc. B. Image prise au microscope confocal de l’épithélium cilié épendymaire postnatal de souris. Les cils sont colorés en vert et les jonctions cellulaires en rouge. C. L’imagerie super-résolution STED chez la souris révèle l’architecture du matériel pérideutérosomal (PCNT en magenta, g-Tub en bleu). D. Modèle mettant en évidence l’analogie entre le désengagement des centrioles à la mitose et la libération des centrioles depuis les deutérosomes dans les MCCs. Ce phénomène implique CDC20B, une protéine qui a émergé au cours de l’évolution des vertébrés.

 

Pour en savoir plus :