Biologie du Développement

La biologie du développement vise à comprendre les mécanismes génétiques et cellulaires qui sont à la base du développement embryonnaire, influençant les processus physiologiques des organismes multicellulaires tout au long de leur vie. Il s’agit d’une discipline «intégrée», à la croisée de plusieurs disciplines telles que la morphogenèse, la physiologie, la neurobiologie et l’évolution. Son étude nécessite diverses approches comme la biologie cellulaire, la génétique, la biologie moléculaire, la génomique, l’électrophysiologie, la bioinformatique et la biophysique. L’utilisation de différents organismes modèles (vers nématode, mouche drosophile, souris, poulet, batracien …), sur lesquels l’expérimentation est facilitée, permet la découverte de principes fondamentaux conservés chez l’homme.  La dérégulation de ces principes est impliquée dans de nombreuses pathologies, telles que le cancer, les maladies neurodégénératives et les maladies génétiques.

Mieux comprendre les principes du développement, c’est apporter de nouvelles clés pour les thérapies de demain.