Nous avons précédemment établi un lien entre l’haploinsuffisance de TSHZ3 et le trouble du spectre de l’autisme (TSA) et montré que la délétion embryonnaire ou postnatale de Tshz3 chez la souris entraîne des altérations du comportement typique du TSA : déficits d’interaction sociale et comportements répétitifs.

Nous montrons ici que l’élimination de Tshz3 dans les neurones de projection corticaux (CPN) ou dans les interneurones cholinergiques striataux (SCIN) n’affecte pas leurs nombres, mais modifie leurs propriétés électrophysiologiques et le fonctionnement du circuit corticostrié. De plus, la perte de Tshz3 dans les CPN entraîne des déficits d’interaction sociale, tandis que son élimination dans les SCIN entraîne des comportements répétitifs. Par conséquent, le dysfonctionnement des CPN ou des SCIN est associé à un trait comportemental distinct des TSA.

Ces résultats apportent un éclairage nouveau sur l’implication du circuit corticostrié dans les TSA en révélant une dichotomie inattendue dans les substrats neuronaux des deux domaines comportementaux caractéristiques de ce trouble.

 

Fasano_et_al

En savoir plus

Caubit, X., Gubellini, P., Roubertoux, P.L. et al. Targeted Tshz3 deletion in corticostriatal circuit components segregates core autistic behaviors. Transl Psychiatry 12, 106 (2022). https://doi.org/10.1038/s41398-022-01865-6

Contact

Lydia Kerkerian-Le Goff ; Laurent Fasano